Comment se calcule la fiscalité sur la plus-value immobilière d’un terrain ?

Actualité locale
le 11 mars 2020

Comment se calcule la fiscalité sur la plus-value immobilière d’un terrain ?

Si vous disposez d’un terrain constructible, vous pouvez le vendre et réaliser une plus-value immobilière. La revente à perte exonère de toute imposition sur la plus-value immobilière, cependant c’est rare car la valeur des terrains constructibles a dans la plupart des cas tendance à augmenter.

Au bout de 22 ans, vous bénéficiez d’une exonération totale. Pour éviter la rétention de terrains, un abattement progressif selon le nombre d’années de possession du terrain a été instauré. La plus-value réalisée est ajoutée au revenu imposable du foyer fiscal et est taxée selon votre taux marginal + le taux des prélèvements sociaux.

 

Dans les zones tendues, vous pouvez bénéficier d’une exonération de 70 à 85%. Un dispositif temporaire et exceptionnel est instauré de janvier 2018 au 1er décembre 2020 pour que les propriétaires bénéficient d’une exonération conséquente sur la plus-value immobilière, même en cas de détention courte. Il faut pour cela que le terrain soit situé dans un secteur immobilier tendu (zone A ou Abis), que l’acheteur s’engage à faire construire un bâtiment d’habitation collectif sous 4 ans maximum et que la vente ne soit pas réalisée pour un membre de la famille.

 

L’exonération n’atteint les 80% que si l’acquéreur s’engage à construire au moins 50% de logements sociaux ou intermédiaires.

 

 

 

Consultez nos biens à vendre dans le 14e arrondissement de Paris.

Consultez nos biens à louer dans le 14e arrondissement de Paris.

Contactez un de nos agents pour faire estimer votre bien