Les étudiants paient-ils la taxe d’habitation ?

Actualité locale
le 11 mars 2020

Les étudiants paient-ils la taxe d’habitation ?

 

Seules les locations saisonnières ne sont pas soumises à la taxe d’habitation. Les locations étudiantes, même meublées, y sont donc soumises si le locataire occupe les lieux au 1er janvier. Si vous emménagez en septembre de l’année N et quittez le logement en mai de l’année N+1, vous devrez payer la taxe pour l’année N+1.

 

Les logements universitaires du CROUS et d’autres organismes offrant les mêmes conditions sont des exceptions, tout comme la location d’une chambre chez un propriétaire puisque le logement n’est pas entier. La collectivité locale peut cependant prévoir un abattement sur la taxe d’habitation puisque les revenus d’un étudiant sont faibles. Le revenu fiscal de référence ne doit pas, pour cela, dépasser un montant défini.

 

 

La loi de Finances 2018 prévoit une suppression progressive de la taxe d’habitation et prévoit un dégrèvement progressif sur 3 ans. En 2018, la taxe sera abattue de 30%, puis de 65% la deuxième année pour les foyers avec un revenu de référence inférieur à 27000e.

 

 

 

Consultez nos biens à vendre dans le 14e arrondissement de Paris.

Consultez nos biens à louer dans le 14e arrondissement de Paris.

Contactez un de nos agents pour faire estimer votre bien